UFR de Physique
Slogan du site

UNIVERSITE PARIS DIDEROT - UFR de Physique
Adresse officielle du bâtiment
10 rue Alice Domon et Léonie Duquet 75013 - Paris
Accès public
4 rue Elsa Morante 75013 Paris
Accès livraisons
4 rue Alice Domon et Léonie Duquet 75013 - Paris

Cycle 2 : Les concepts de la physique à travers leur histoire
Article mis en ligne le 1er décembre 2013

par F.O
logo imprimer

Série de cours n°2 : Les concepts de la Physique à travers leur histoire (24 heures)

Notre lecture et notre appréhension du monde physique se fait à travers un ensemble de concepts forgés tout au long de l’histoire humaine. Ces concepts sont nourris par notre expérience et la connaissance organisée qui en découle. Il n’est guère surprenant, dès lors, que l’extension du champ expérimental qu’ont permis, notamment, les progrès scientifiques et technologiques, ait provoqué une évolution importante, parfois teintée de révolution, de nos idées relatives à l’univers et à ses modes d’organisation.

Une histoire de la cosmologie, de l’antiquité grecque à aujourd’hui (8 heures) : Marc Lachièze-Rey (CNRS)

• les concepts de Monde, de Cosmos, d’ Univers ;

• la cosmogonie : les différentes approches de "la création du monde" ;

• les rapports entre l’homme et l’Univers.

Cours associés :
DEPAES_physique_C2_MLR_1.pdf

Une histoire de l’observation astronomique (8 heures) : Sylvain Chaty (Université Paris Diderot - Paris 7)

Depuis l’aube des temps, l’Homme observe le ciel, au départ tout simplement à l’œil nu, puis en s’aidant d’alignements, avant de construire des instruments qui lui permettent de se repérer dans le ciel, ou de mesurer les positions des planètes ou des étoiles. Il y a 400 ans, l’Homme décuple sa vision grâce à des instruments optiques, d’abord des lunettes astronomiques, puis des télescopes. Aujourd’hui, nous disposons de télescopes et d’instruments extrêmement puissants, sur Terre et dans le ciel, observant dans des domaines totalement invisibles à l’oeil nu. Ces télescopes nous révélent un univers non seulement riche et beau, mais aussi plus complexe, dont seule une observation dite multi-longueur d’onde permet d’en percer les secrets et mystères. Cette ouverture de l’observation du ciel s’est faite peu à peu, intimement liée à l’avancement des connaissances, mais aussi aux progrès technologiques. Nous retracerons dans ce cours les différentes étapes de l’avancement des connaissances astronomiques, grâce au progrès de l’observation du ciel qui nous entoure.

L’intuition physique mécaniste et ses limites contemporaines (8 heures) : Etienne Parizot (Université Paris Diderot - Paris 7)

Le monde physique se présente à notre expérience par le biais de « phénomènes » inscrits dans l’espace et le temps, et faisant intervenir des « objets » localisés. Cette intuition physique fondamentale est à la base du développement de la physique classique, et influence de manière profonde notre représentation du monde. Une analyse de la signification et des présupposés associés à ces concepts intuitifs révèle toutefois certaines incohérences et soulève des interrogations fondamentales sur la nature même de la réalité physique. Ce cours revient sur les notions d’espace, de temps, d’objet physique, de corpuscule, et sur ses dépassements par la relativité einsteinienne et la physique quantique.



Site réalisé sous SPIP
Version : 3.86.31