UFR de Physique
Slogan du site

UNIVERSITE PARIS DIDEROT - UFR de Physique
Adresse officielle du bâtiment
10 rue Alice Domon et Léonie Duquet 75013 - Paris
Accès public
4 rue Elsa Morante 75013 Paris
Accès livraisons
4 rue Alice Domon et Léonie Duquet 75013 - Paris

Séminaire du vendredi 2 octobre 2015
Article mis en ligne le 25 septembre 2015
dernière modification le 18 mai 2016

par F.O
logo imprimer

Titre : Nanoparticules : promesses thérapeutiques et cycle de vie dans l’organisme

FLORENCE GAZEAU (MSC - CNRS et UPD)

le vendredi 2 octobre 2015 à 10h
en salle 454A, 4eme étage du bâtiment Condorcet

Résumé : La nanomédecine vise à améliorer l’efficacité des traitements tout en limitant leurs effets secondaires par un contrôle à la fois spatial et temporel des thérapies. Les propriétés physiques des nanoparticules - magnétiques, métalliques ou carbonées - permettent de les exciter par un champ extérieur, à distance de leur cible dans l’organisme. Ainsi l’échauffement local des nanoparticules, contrôlées en externe, peut activer une fonction biologique, stimuler une aire cérébrale ou encore endommager des tissus tumoraux. Nous verrons comment des nano-aimants ou des nanotubes de carbone, activés par un champ magnétique ou un laser, viennent déstructurer le microenvironnement tumoral et participent au relâchement de contraintes mécaniques dans la tumeur. La progression tumorale étant liée à sa rigidité, la matrice extracellulaire est une cible thérapeutique importante. La déstructuration locale de la matrice permet également de diminuer les résistances aux chimiothérapies e
n facilitant la pénétration des drogues anticancéreuses dans la tumeur. L’utilisation de « nano » à des fins médicales, ainsi qu’une exposition involontaire toujours croissante, posent la question légitime de leur devenir à long terme dans l’organisme. A contrario de la nanotoxicologie conventionnelle qui évalue l’impact des « nano » sur les fonctions biologiques, il est important de caractériser in situ et aux échelles pertinentes comment notre organisme est capable de prendre en charge les nanoparticules, de modifier leurs propriétés physiques et enfin de les dégrader et assimiler leurs produits de dégradation. Grâce au développement de nouvelles méthodes de nanométrologie, nous mettrons en évidence plusieurs facteurs affectant le cycle de vie de nanoparticules et proposerons différents mécanismes de biodégradation et remédiation de nanoparticules métalliques et de nanotubes de carbone.

Rendez-vous pour le café/croissants à partir de 9h45 :
Salle 454A
Bâtiment Condorcet (4eme étage)
10 rue Alice Domon et Léonie Duquet
Université Paris Diderot - UFR de Physique Paris 13ème.

Programme des séminaires à venir :

  • 06/11/2015 : Serge Reynaud (LKB)
  • 04/12/2015 : Chloé Michaut (IPGP)
  • 08/01/2016 :
  • 05/02/2016 : Gérard Rousset (LESIA)
  • 11/03/2016 : Roland Lehoucq (CEA)
  • 08/04/2016 :
  • 06/05/2016 :
  • 03/06/2016 :
Téléchargements Fichier à télécharger :
  • Nanoparticules : promesses thérapeutiques et cycle de vie dans l’organisme
  • 3.1 Mo / PDF


Site réalisé sous SPIP
Version : 3.86.31