UFR de Physique
Slogan du site

UNIVERSITE PARIS DIDEROT - UFR de Physique
Adresse officielle du bâtiment
10 rue Alice Domon et Léonie Duquet 75013 - Paris
Accès public
4 rue Elsa Morante 75013 Paris
Accès livraisons
4 rue Alice Domon et Léonie Duquet 75013 - Paris

Laboratoire de l’Univers et de ses THéories (LUTH) - UMR 8102
Article mis en ligne le 3 décembre 2013

par F.O
logo imprimer

Laboratoire de l’Univers et de ses THéories (LUTH) - UMR 8102

Vocation

Unité à vocation pluridisciplinaire, à l’interface entre astrophysique, physique fondamentale et mathématiques appliquées, le Laboratoire "Univers et Théories"(LUTH) s’est établi en 2001, dans le cadre de l’Observatoire de Paris, comme regroupement de plus de cinquante chercheurs dont l’activité principale est la modélisation analytique et numérique des systèmes et des phénomènes astrophysiques. Les thématiques développées au LUTH s’étendent depuis les planètes extra-solaires jusqu’à la cosmologie, en incluant les fluides et les plasmas astrophysiques, le milieu interstellaire, les noyaux de galaxies et la gravitation relativiste (trous noirs et étoiles à neutrons).

Notre laboratoire met l’accent sur le calcul numérique intensif et la pluridisciplinarité, deux aspects de l’activité de recherche en astrophysique absolument déterminants, aujourd’hui, pour atteindre les grands objectifs de notre discipline.

Moyens

La simulation numérique joue un rôle particulièrement important en astrophysique et a été à l’origine de progrès spectaculaires. Complément indispensable des approches purement observationnelles et purement théoriques, elle constitue une troisième voie de recherche dont la spécificité est l’utilisation heuristique de l’ordinateur.

La complexité des systèmes astrophysiques étudiés au LUTH nécessite, pour être élucidée, une expertise multiple sur des processus physiques de natures très différentes et sur de nombreuses méthodes, statistiques, géométriques, ou numériques. Le LUTH est un lieu d’échange sur des méthodes et des processus physiques variés, afin de permettre l’élaboration et le suivi de projets de modélisation ambitieux. Le LUTH est également un lieu d’émergence intellectuelle alimentant notre discipline.

Les travaux réalisés au laboratoire se situent à la fois en amont et en aval des grands projets instrumentaux et observationnels de notre discipline. Les membres du LUTH sont ou seront actifs au sein des projets VLT, ALMA, AUGER, COROT, GAIA, FUSE, LMJ, PLANCK, XMM, Eddington, TPF, etc.

Nous participons également à l’émergence, à la définition et à l’élaboration de nouveaux projets, notre expertise dans les domaines de la physique de base et la simulation numérique lourde nous donnant une place privilégiée dans ce sens. Nos participations actuelles aux projets VIRGO, COROT ou HESS en constituent quelques exemples.

Le LUTH participe également à plusieurs expériences d’intérêt astrophysique : les expériences d’hydrodynamique comme l’expérience ATER qui est " montée " au laboratoire, l’expérience Couette-Taylor en collaboration avec le CEA et les expériences d’intérêt astrophysique sur les grands lasers, particulièrement le projet Laser Méga-Joule du CEA.

Visiter le site.



Site réalisé sous SPIP
Version : 3.86.31